LA BASILIQUE

Saturnin, qui es-tu ?

PREMIER ÉVêQUE et MARTYR de TOULOUSE

« Sous Decius et Gratus consuls, ainsi qu’un fidèle souvenir en est conservé, la cité de Toulouse reçut saint Saturnin, son premier et éminent évêque ». Grégoire de Tours, Histoire des Francs, 576

Saturnin, devenu Sernin par évolution du latin, est la figure qui donne à la basilique Saint-Sernin sa raison d’être.
On ne sait pas grand-chose de son origine, mais son nom signale l’appartenance au monde romain de celui dont la tradition rapporte qu’il fut envoyé au IIIe siècle par le pape Fabien pour évangéliser la Gaule.

Il fut le premier évêque de Toulouse, et le fondateur de son Eglise. Il mourut en martyr traîné dans les rues de la ville par un taureau en l’an 250. Ses reliques sont conservées sous le baldaquin de la basilique. Il est fêté par la communauté chrétienne de Toulouse le 29 novembre.

La célébrité de Saturnin se diffusa dans une grande partie de la France, surtout au sud, et dans la péninsule ibérique, où une multitude d’églises et de chapelles sont placées sous son vocable. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire de Saturnin, vous pourrez lire la Passio sancti Saturnini, la Passion de saint Saturnin, qui fut rédigée par l’évêque Exupère au début du Ve siècle. Exupère organisa alors le pèlerinage de Saint-Sernin et distribua les reliques du saint en Gaule et dans toute l’Espagne.

 

POUR ALLER PLUS LOIN :